Pourquoi ai-je envie d’écrire?

Ecrire est une nécessité pour moi.

Car, en écrivant j’ai le sentiment de m’alléger d’un trop plein d’énergie ou d’émotions. Qu’elles soient positives et/ou négatives.

Je ressens le besoin d’écrire comme un besoin physique.

besoin de se dépenser

L’écriture me permet ainsi de me défouler et de faire sortir les sensations trop fortes, ressenties sur le moment présent.

Car, en écrivant j’ai le sentiment d’exister. Je ne cherche plus forcément à être petite, silencieuse, transparente. Avec mes mots je ne ressens plus cette envie de me cacher ou de ne pas me faire remarquer. Je peux être celle que j’aimerais être ou simplement celle que je suis.

Car, écrire me permet de lâcher-prise. Que ce soit sur les idées, le temps qui passe ou les choix à faire. En écrivant je n’ai plus besoin d’être dans le contrôle permanent. Je peux me laisser emporter par les imprévus, les surprises, l’inattendu.

Car, écrire me permet de créer sans me limiter. Tout est et devient possible grâce à l’écriture.

 

relaxationLe plus souvent, l’écriture s’impose à moi. J’écris à la vitesse d’un sprinter pour éviter de perdre le cours de mes idées. Une fois les mots sur le papier, je peux me détendre. Me relire et me corriger calmement.

Lorsqu’il s’agit d’exercice plus imposés, l’écriture est moins fluide, moins spontanée. Je ne vais pas du premier au dernier mot en une seule course. J’ai besoin de faire des pauses, des allers retours.

je crois en moi

 

Mon idéal  dans l’écriture serait de partager, de faire plaisir, de faire rêver, rire ou même pleurer !

besoin d'écrire

Depuis quand ai-je envie d’écrire ?

Mes premiers souvenirs de cette envie d’écrire  remontent à mon adolescence. Cependant j’ose utiliser l’écriture -tellement magique et bénéfique- que depuis très peu de temps. L’envie et le besoin étaient présents mais je ne n’osais pas écrire ,ou très peu, par peur… de lâcher-prise ?

J'ose lâcher-prise

Beaucoup d’émotions, événements, de sensations, de joies, de peines, de plaisirs et de douleurs sont restés en moi et ne demandent qu’à être mis en mots. J’ai l’impression d’avoir des dizaines d’années d’écritures non autorisées à rattraper et à laisser vivre hors de mes pensées;-)

Alors je te dis à très vite!

Stéphanie

Toutes les photos de cet articles sont CC0 Creative Commons et proviennent de www.pixabay.com

N’hésitez pas à me dire, en commentaire de cet article, si vous aussi avez réussi à vous faire plaisir, lâcher-prise ou tout autre chose en écrivant. Pour vous ou pour les autres 😉

Partager
  • 2
  •  
  •  
  • 2
    Partages