Pascal Perrat organise sur son blog des exercices d’écritures créatives. Ce texte est ma participation à l’un d’eux.

crabe

Une jolie langoustine en pinçait pour un vieux crabe.
Chaque fois qu’elle le croisait, son cœur était à marée haute. Mais le papi, connaissant tous les secrets de l’océan, ne s’en laissait pas conter. La belle eut alors une idée…

Inventez la suite :

Une jolie langoustine en pinçait pour un vieux crabe.
Chaque fois qu’elle le croisait, son cœur était à marée haute. Mais le papy, connaissant tous les secrets
de l’océan, ne s’en laissait pas conter. La belle eut alors une idée d’ingénieux crustacé… Elle décida de
la tester à la première vague.
La belle dame se mit d’abord à la recherche d’un vieil hameçon tordu, (elle en avait toute une jolie
collection), puis récupéra une botte égarée par un pêcheur maladroit dont le pied avait abandonné sa
monture sans n’ avoir jamais pu la retrouver.
Une fois la botte et l’hameçon en poche, notre délicieuse langoustine, (qui connaissait le plus gros
défaut de son vieux loup de mer), choisit, pour le piéger, la plus délicieuse des crevettes. Le sacrifice
presque terminé, (la pauvre se débattait encore par soubresauts de plus en plus légers), notre jolie
farceuse accrocha son piège à crabe sur la botte, puis se cacha, bien à l’abri des regards, à la place de
quelques orteils humains disparus.
La ruse fonctionna à merveille. Les vieilles pinces ont beau connaître l’océan, rien ne résiste à la
ténacité d’une jeune scampi. Le crabe attrapa la crevette et se faufila dans la botte pour déguster sa
pêche.
“Nous voilà réunis mon ami !” s’empressa de clamer sa belle prétendante.
Vous ne pouvez plus vous refusez à moi maintenant…. En disant ces mots, elle coinça le pauvre vieux
ferré dans le fond de la bottine en se disant que, cette fois, son dîner ne pourrait plus lui échapper…
Mais c’était sans compter sur l’intervention un fier pêcheur qui, ravi de retrouver sa botte, s’empressa d’y
remettre les orteils…
De qui, le crabe, la langouste ou le pêcheur eut le plus mal…l’histoire ne nous l’a jamais révélé…

Stéphanie B.

(Photo Pixabay : 12019)

Partager
  •  
  •  
  •